Le Forum annuel sur le marché du travail de RH Tourisme Canada est un élément clé de l’objectif de l’organisation qui vise à créer un marché du travail plus résilient et plus inclusif.

Cet événement phare offre au secteur canadien du tourisme une occasion unique de travailler ensemble pour définir des façons d’améliorer les stratégies en matière de main-d’œuvre, les ressources et la capacité à les mettre en œuvre.

Les entreprises, les associations sectorielles, les établissements d’enseignement et les instances gouvernementales sont tous invités à examiner les questions relatives aux compétences et à la main-d’œuvre et à élaborer des stratégies pour renforcer l’avenir du tourisme.

En 2021, le forum interactif s’est articulé autour de quatre piliers : compétences, offre, sentiment et stratégie. Ces piliers reflètent les répercussions dévastatrices de la pandémie de la COVID sur le secteur du tourisme ainsi que la nécessité d’adopter des approches novatrices pour relancer le tourisme face aux pertes massives de main-d’œuvre.

De plus, RH Tourisme Canada a publié le rapport Pénurie de main-d’œuvre, qui décrit ce qu’il faut pour relancer la main-d’oeuvre dans le secteur du tourisme au Canada.

Enregistrements du Forum sur le marché du travail 2021

Veuillez noter : La plupart des enregistrements sont en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer sur le bouton sous chaque description.)

À l’écoute des associations nationales : répondre aux défis et occasions créés par la COVID

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

Pour lancer la conversation, le Forum a commencé par des messages de dirigeants d’associations qui ont répondu avec assiduité aux besoins de l’industrie. 

Écoutez à des discussions avec les chefs de l’industrie : 

  • Philip Mondor, président et chef de la direction de RH Tourisme Canada
  • Darlene Grant Fiander, présidente de l’Association de l’industrie touristique de la Nouvelle-Écosse et présidente du conseil d’administration de RH Tourisme Canada
  • Vince Accardi, vice-président des relations avec les intervenants et du développement des affaires de l’Association de l’industrie touristique du Canada
  • Alana Baker, directrice senior, politique et affaires publiques, l’Association des hôtels du Canada
  • Olivier Bourbeau, vice-président, fédéral & Québéc, de Restaurants Canada

Individuellement et collectivement, leurs efforts ont grandement contribué à maintenir l’industrie à flot.

Cette session donnera un aperçu des principaux défis auxquels ils ont été confrontés et de ce qui, selon eux, est nécessaire pour aider à récupérer la main-d’œuvre.  

L’avenir du tourisme post-covidien

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

Le tourisme est un important moteur économique dans l’ensemble du pays. En 2019, l’économie du tourisme a contribué à hauteur de 104,9 milliards de dollars en dépenses et de 43,5 milliards de dollars en produit intérieur brut. L’année 2019 a également été une année record en ce qui concerne le nombre de touristes internationaux passant la nuit au Canada.

Si 2019 a été le couronnement de plusieurs années de croissance du tourisme, 2020 a été un défi sans précédent. À l’approche de l’été 2021, nous devons reconnaître que même si des difficultés extrêmes persistent, il est temps de commencer à planifier une relance qui ne se fera pas sans son propre lot de difficultés.

En février 2021, RH Tourisme Canada a rencontré les employeurs et les employés du secteur du tourisme afin de déterminer le scénario le plus probable auquel le secteur sera confronté lorsque la pandémie se résorbera.

Cette séance présente les résultats de ces rencontres ainsi que toutes les recherches pertinentes menées par RH Tourisme Canada. Nous nous pencherons sur les défis systémiques de l’industrie et évaluerons comment la COVID-19 a atténué ou exacerbé ces enjeux.

Alors que nous envisageons l’effet dévastateur et durable que la COVID-19 a eu sur notre industrie, il est maintenant temps de regarder vers l’avenir et de préparer la résilience future de notre main-d’œuvre.

La COVID a mis le moteur économique du tourisme en mode ralenti, et il y aura des défis à relever pour relancer l’industrie à mesure que les restrictions seront levées. Ce sera un processus continu, mais nous allons nous relever.

La crise des talents dans le tourisme - De l'université à l'entreprise

Cette présentation abordera les causes et les conséquences de la crise des talents à long terme qui s’aggrave pour le secteur de l’accueil et du tourisme. Les occasions et les solutions potentielles seront abordées.

La main d’œuvre en tourisme sera t elle au rendez vous pour la reprise

Cette présentation est basée sur les résultats d’une vaste enquête que le Conseil québécois des ressources humaines en tourisme a menée en septembre dernier auprès de plus de 3 000 travailleurs du tourisme du Québec. Elle fournira des informations sur l’ampleur des dégâts qu’a fait la COVID sur la main-d’œuvre en tourisme et se penchera sur les principaux enjeux auxquels pourraient faire face chacun des secteurs de l’industrie au moment de la reprise. Des questions comme la fidélité des travailleurs mis à pied à leur industrie, l’impact de la COVID sur les conditions de travail et les mesures pour retenir et rapatrier les travailleurs seront aussi abordées.

Le tourisme comme lieu de travail et de loisir et comme moteur économique

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

Comment la COVID-19 a-t-elle influencé la perception qu’ont les Canadiens du tourisme? En 2017, RH Tourisme Canada publiait les résultats d’une enquête interrogeant les Canadiens sur leurs perceptions du secteur du tourisme en tant que lieu de travail. Elle démontrait que les Canadiens considéraient de nombreux aspects du tourisme de façon positive, mais qu’ils avaient également des opinions négatives. De nombreuses personnes interrogées avaient une perception positive du tourisme et se disaient prêts à recommander ce secteur comme lieu de travail. Toutefois, les résultats de l’enquête soulignaient également des défis pour le secteur. Les perceptions négatives largement répandues concernant les salaires et les carrières représentaient un défi important pour attirer les travailleurs vers le tourisme.

Et voilà que quatre années plus tard, le tourisme est le secteur le plus durement touché par la COVID. Cette présentation s’appuie sur les données de deux récentes enquêtes menées par RH Tourisme Canada auprès des Canadiens et d’autres recherches pertinentes pour montrer comment la COVID a modifié les sentiments des Canadiens à l’égard du tourisme en tant qu’activité, moteur économique et lieu de travail.

Pandémie COVID-19 : Impact sur les programmes et les étudiants de la School of Hospitality and Tourism Management

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

La pandémie de la COVID-19 a eu un impact sans précédent sur le système éducatif, les enseignants et les étudiants.

Au niveau collégial et à la School of Hospitality & Tourism Management du Collège George Brown à Toronto, des efforts ont été entrepris pour passer rapidement à un environnement d’apprentissage en ligne, sensibiliser et faire participer les étudiants, l’industrie et les membres du corps enseignant aux plateformes d’apprentissage en ligne, et offrir aux étudiants la possibilité de continuer à réseauter et à rester en contact avec nos partenaires de l’industrie.

L’impact de la pandémie, associé à la mise en place d’un programme d’apprentissage en ligne, a eu un effet sur la perception qu’ont nos futurs diplômés du secteur de l’accueil et du tourisme.

La relance du secteur du tourisme autochtone

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

En conséquence de la pandémie, l’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) estime la perte totale d’au moins 1 000 entreprises touristiques autochtones et de plus de 21 000 emplois qui soutiennent les communautés autochtones, rurales et éloignées. Cette présentation examinera les stratégies développées par l’ATAC pour aider le secteur et partagera les perspectives clés de membres de l’ATAC sur la façon dont ils ont maintenu leurs activités et sur ce qui est nécessaire pour la relance future.

L’importance de la préparation au marché LGBT+ sur le chemin de la relance

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

Les voyageurs LGBT+ représentent une occasion majeure pour favoriser la relance de l’industrie touristique canadienne.

Par rapport à la population générale, les voyageurs LGBT+ dépensent sept fois plus que la moyenne en dépenses de voyage. Ils se relèvent plus rapidement après les perturbations du marché, ayant été parmi les premiers à se remettre des répercussions du 11 septembre et du SRAS. Et à l’heure actuelle, 90 % d’entre eux s’intéressent aux possibilités de voyage au Canada.

Ils recherchent bon nombre des expériences de voyage que vous avez probablement déjà à offrir, mais par rapport au voyageur conventionnel, ils accordent une valeur nettement supérieure à un aspect de leurs voyages : leur sécurité.

Afin d’ouvrir la porte au marché canadien fort lucratif des voyageurs LGBT+, évalué à plus de 12 milliards de dollars par an, il y a du chemin à faire pour assurer leur confort et leur bien-être.

Cette séance se penchera sur les aspects suivants :

  • un aperçu de haut niveau du contenu des études sur le marché LGBT+
  • une exploration de la relance de l’industrie : comment le fait de se  préparer dès maintenant pour le marché sera bénéfique au processus de relance
  • un regard sur les programmes touristiques et les possibilités de formation offertes par la CGLCC

Avant d’engager les communautés LGBT+, vous devez vous préparer à les accueillir dans un espace sûr. Cela signifie que vous devez vous assurer que votre destination et votre entreprise tiennent compte de la diversité des sexes et des orientations sexuelles et veiller à ce que des pratiques efficaces soient en place pour que les voyageurs LGBT+ vivent une expérience positive et inclusive avec vous.

Adaptation et innovation : la participation des nouveaux Canadiens en tant que moteur essentiel de la relance du tourisme et de la croissance à long terme

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

Cette séance explorera les succès et les défis rencontrés dans la mise en œuvre du programme Destination Emploi et soulignera l’importance de la flexibilité dans la programmation pour recanaliser les ressources et les soutiens face à une crise comme celle de la COVID.

Comment les leçons apprises au cours de l’année écoulée peuvent-elles contribuer à ce que les futurs systèmes de programmation et de soutien répondent aux besoins des nouveaux Canadiens qui cherchent à entrer dans le secteur du tourisme? Comment leur intérêt croissant pour le secteur contribuera-t-il à la relance et à la croissance future lorsque les pénuries de main-d’œuvre se feront à nouveau sentir, comme on le prévoit?

Risques et récompenses : une analyse sectorielle des répercussions de la COVID sur les perspectives d’emploi des immigrants

(L’enregistrement est en anglais; pour télécharger les diapositives traduites, veuillez cliquer ci-dessous.)

La COVID-19 et les restrictions liées à la santé publique ont considérablement réduit le nombre de nouveaux arrivants au Canada en 2020. Ces mêmes mesures ont eu une incidence massive sur l’économie, en particulier dans les secteurs où le nombre d’immigrants employés est supérieur à la moyenne.

Dans ce contexte, le gouvernement fédéral s’est de nouveau engagé à faire de l’immigration un moteur économique essentiel en augmentant les niveaux d’immigration à des niveaux records au cours des prochaines années. Quels défis uniques d’intégration économique ce nombre record de nouveaux arrivants entraînera-t-il? Qu’est-ce que cela signifie pour l’industrie de l’accueil et du tourisme?