Month: février 2018

RH Tourisme Canada a le grand plaisir d’annoncer avoir reçu du financement pour plusieurs initiatives excitantes en matière de recherche sur le marché du travail qui se dérouleront au cours des trois prochaines années.

Grâce à la générosité du Programme d’appui aux initiatives sectorielles d’Emploi et Développement social Canada, RH Tourisme Canada entreprendra les recherches nécessaires pour aider à atténuer les problèmes d’inadéquation et de pénurie de main-d’œuvre et de compétences et veiller à ce que le secteur du tourisme demeure concurrentiel et innovateur sur la scène mondiale.

Le projet de recherche de RH Tourisme Canada comporte sept initiatives précises :

  1. Produire des statistiques principales sur la population active du secteur du tourisme à l’aide de sources telles que l’enquête sur la population active et le recensement.
  2. Organiser un forum annuel sur le marché du travail pour consulter les intervenants du secteur du tourisme sur une période de deux jours. Les participants se regrouperont pour discuter de différentes préoccupations actuelles et émergentes et élaborer des solutions et des recommandations.
  3. Mener une enquête sur les salaires, gages et avantages sociaux offerts aux employés en tourisme. Cette étude fournira aux employeurs des données détaillées sur la rémunération par occupation.
  4. Actualiser nos prévisions à l’égard de la demande future de main-d’œuvre dans le secteur du tourisme ainsi que toute pénurie de main-d’oeuvre qui pourrait en découler.
  5. Actualiser le Module provincial-territorial des ressources humaines, un ensemble de données fondamental sur le marché du travail du secteur du tourisme. Cette mise à jour profitera de l’allocation de fonds à Statistique Canada pour actualiser le compte satellite provincial-territorial du tourisme, ce qui renforcera considérablement les données
  6. Mener cinq à huit études sectorielles ou régionales pour orienter les stratégies visant à remédier aux problèmes systémiques de main-d’œuvre en tourisme. RH Tourisme Canada souhaite recueillir les commentaires de ses partenaires et des intervenants à propos des sujets précis qu’il conviendrait d’étudier et tentera de tirer parti d’autres projets et sources de financement pour approfondir ces études au besoin.
  7. Augmenter notre capacité de recherche pour mieux répondre aux besoins de nos partenaires et des intervenants en matière d’information fiable, à propos et exacte sur le marché du travail.

En 2017, le Canada a accueilli 20,8 millions de visiteurs internationaux, soit un nombre record. Au fur et à mesure que le tourisme deviendra une part plus importante de la composition économique de ce pays, une stratégie ciblée de développement des compétences et de la main-d’œuvre sera primordiale. Les entreprises, les organisations, les gouvernements et le secteur de l’enseignement ont besoin de stratégies améliorées de planification de la main-d’œuvre. Ce projet de recherche mènera à une meilleure connaissance et compréhension de l’importance économique et sociale du secteur du tourisme canadien, permettant aux entreprises, au secteur et aux gouvernements de prendre des décisions informées en matière de planification et de politique pour le futur du tourisme.

Ce projet de recherche est un pilier clé de nos efforts pour faire du secteur du tourisme une destination d’emploi et lui permettre d’atteindre son plein potentiel.

Programme de recherche 2017-2020

Pour de plus amples renseignements, n’hésitez pas à écrire à Calum MacDonald, vice-président de l’information sur le marché du travail, à  research@tourismhr.ca.

(non désaisonnalisé)

En janvier 2018, le taux de chômage1, dans le secteur du tourisme était de 5,6  %, en baisse de 0,5  points de pourcentage par rapport au mois de janvier 2017, et supérieur au mois précédent (décembre 2017) où le taux de chômage était de 5,0  %.

À 5,6 %, le taux de chômage du tourisme était bien en deçà du taux de chômage saisonnier non corrigé de 6,2 %.

À l’exception du secteur des loisirs et divertissement, tous les groupes de l’industrie touristique ont déclaré des taux de chômage inférieurs à ceux du même mois l’an dernier (Tableau 1).

À l’échelle provinciale, les taux de chômage liés au tourisme variaient de 3,8 % au Manitoba à 19,8 % à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les taux de chômage saisonniers non corrigés du tourisme dans chaque province, à l’exception de l’Île-du-Prince-Édouard, de la Nouvelle-Écosse et du Nouveau-Brunswick, étaient inférieurs aux taux déclarés pour l’économie de la province (Graphique 1).

L’emploi touristique représentait 11,0 % de la population active totale du Canada pour le mois.

Tableau 1 – Taux de chômage – Groupes de l’industrie du tourisme –  Janvier 2017/2018
Groupes de l’industrie du tourisme2 Taux de chômage –
Janvier 2017
Taux de chômage –
Janvier  2018
Tourisme 6,1 % 5,6 %
Hébergement 8,8 % 8,0 %
Restauration 5,6 % 5,3 %
Loisirs et Divertissements 7,4 % 7,9 %
Transport 4,2 % 2,3 %
Services de voyage 8,6 % 4,0 %
Graphique 1 – Secteur du tourisme et main-d’oeuvre totale – taux de chômage par province (non désaisonnalisé)

1 Pour déterminer le taux de chômage, la classification d’industries (SCIAN) sont basées sur l’emploi le plus récent qui a eu lieu dans la dernière année, et sont auto-identifiés par l’intimé. Les chômeurs sont ceux qui, au cours de la période de référence, étaient disponibles pour travailler mais étaient : mise à pied temporaire; étaient sans travail; ou devraient commencer un nouvel emploi dans les quatre prochaines semaines.

2 Tel que défini par le compte satellite du tourisme. Les industries du SCIAN, inclus dans le secteur du tourisme sont ceux qui cesserait d’exister or de fonctionner à un niveau d’activité sensiblement réduit comme une conséquence directe de l’absence de tourisme. Source: Enquête sur la population active de Statistique Canada, totalisations personnalisées. Basé sur des données pour la semaine se terminant le 20 janvier 2018.