Nous sommes ici pour soutenir les 1,8 million de personnes qui travaillent dans le secteur du tourisme au Canada, de la première ligne aux cadres supérieurs, du nouvel entrepreneur à l’entreprise bien établie, et de l’établissement unique à la chaîne nationale.

Le tourisme a été durement et rapidement touché par les efforts mondiaux nécessaires pour assurer la sécurité et la santé de tous dans cette situation sans précédent.

Tous les paliers gouvernementaux mettent en œuvre des programmes pour aider les entreprises à garder la tête hors de l’eau et les particuliers à faire face à la perte de revenus. Mais quel est le programme qui vous convient le mieux? Et comment y accéder? Vous trouverez ci-dessous les réponses aux principales questions que nous recevons de partout au pays.

Vous avez une question à laquelle vous ne trouvez pas de réponse ici? Dites-le-nous! Soumettez-la via notre page Nous joindre ou envoyez-la directement à info@tourismhr.ca.

Pour obtenir de l’information en matière de santé et de sécurité, veuillez consulter notre Centre de ressources sur le coronavirus et cliquer sur le lien correspondant à l’autorité sanitaire pertinente.

FAQ pour les entreprises et les employeurs

Le gouvernement fédéral a mis en place un Programme de crédit aux entreprises (PCE) pour fournir 65 milliards de dollars de soutien supplémentaire par le biais de la Banque de développement du Canada (BDC) et d’Exportation et développement Canada (EDC). Ce programme comprend les initiatives suivantes.

  1. Le Compte d’urgence pour les entreprises du Canada, qui permet d’accorder des prêts sans intérêt pouvant atteindre 40 000 $ aux petites entreprises et aux organismes sans but lucratif afin de les aider à couvrir leurs frais d’exploitation (par l’intermédiaire d’institutions financières admissibles en collaboration avec EDC).
  2. La Garantie – Programme de crédit aux entreprises d’EDC pour les petites et moyennes entreprises pour les nouveaux crédits d’exploitation et les prêts à terme sur capacité d’autofinancement (par l’intermédiaire des institutions financières admissibles en coopération avec EDC).
  3. Un programme de prêts conjoints pour les petites et moyennes entreprises qui peut fournir des prêts à terme pour les besoins de trésorerie opérationnels (par l’intermédiaire d’institutions financières admissibles en coopération avec la BDC).
  4. Un programme de financement pour les moyennes entreprises qui peut fournir des prêts subordonnés allant de 12,5 millions de dollars à 60 millions de dollars pour les entreprises de taille moyenne qui sont particulièrement touchées par la pandémie de la COVID-19.

Les entreprises intéressées doivent travailler avec leurs institutions financières actuelles. 

Les entreprises qui ne sont pas éligibles aux programmes ci-dessus peuvent avoir accès au financement par le biais du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Ce programme fournit plus de 1,5 milliard de dollars en aide aux entreprises et aux communautés qui pourraient avoir besoin d’un soutien supplémentaire pour faire face à la pandémie et s’en remettre.

En outre, les organisations dont les revenus annuels dépassent 300 millions de dollars peuvent être admissibles à un crédit par le biais du Corporation de financement d’urgence d’entreprises du Canada (CFUEC)

Les entreprises, les organismes à but non lucratif ou les organismes de bienfaisance canadiens qui ont subi une baisse de revenus en raison de la pandémie de COVID-19 peuvent avoir droit à une Subvention d’urgence du Canada pour le loyer (SUCL) pour couvrir une partie de leur loyer commercial ou de leurs dépenses immobilières, à partir du 27 septembre 2020, jusqu’au mois de juin 2021.

Aussi offert : Mesure de soutien en cas de confinement pour les entreprises qui font face à d’importantes restrictions de santé publique, un complément de 25 % pour les organisations temporairement fermées par arrêté de santé publique obligatoire émis par une autorité de santé publique éligible, en plus des 65 % fournis par la SUCL.

Proposé en octobre 2021, le Programme de relance pour le tourisme et l’accueil ciblera des organisations dans certains secteurs du tourisme et de l’accueil qui continuent d’éprouver des difficultés à cause de la pandémie. Ces organisations seront tenues de satisfaire les deux conditions suivantes :

  • Avoir subi une baisse mensuelle moyenne des revenus d’au moins 40 % au cours des 13 premières périodes d’admissibilité à la Subvention salariale d’urgence du Canada (diminution des revenus sur 12 mois);
  • Avoir subi des pertes de revenus d’au moins 40 % pour le mois en cours.

Pour plus d’information, veuillez consulter le tableau se trouvant sur ce site web

Les entreprises, les organisations à but non lucratif et les organismes de bienfaisance qui subissent une perte de revenus pourront bénéficier de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC)

Les employeurs admissibles pourront recevoir une subvention sur les salaires admissibles. Le gouvernment offre un guide de demande, un calculator de subvention, et une foire aux questions.

La SSUC a été prolongée jusqu’en juin 2021 et comprend des modifications de taux et de calcul de la subvention compensatoire. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Des organisations dans certains secteurs du tourisme et de l’accueil peuvent être admissibles au Programme de relance pour le tourisme et l’accueil proposé. Les employeurs peuvent recevoir une subvention sur la base des pertes de revenus du mois en cours. Des détails supplémentaires sur la définition d’entreprises admissibles dans cette catégorie sont à venir.

Le gouvernement fédéral prolonge la durée maximale du programme de Travail partagé de 38 semaines à 76 semaines. Le programme de Travail partagé est offert aux travailleurs qui acceptent de réduire leurs heures de travail normales en raison de développements échappant au contrôle de leurs employeurs. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur le cadre juridique dans lequel vous pouvez vous préparer, gérer et faire face aux développements causés par la propagation de ce virus, cliquez ici.

L’Association canadienne de la paie a compilé une excellente ressource en ligne contenant de nombreux renseignements. Consultez-la ici.

Nous offrons des modules de formation en ligne par le biais de notre système de gestion de l’apprentissage en tourisme Emerit. Voyez la liste des cours disponibles ici.

Restaurants Canada dispose d’une excellente liste de réponses et de ressources. Vous pouvez y accéder ici.

L’Association des hôtels du Canada (HAC) dispose d’une excellente liste de réponses et de ressources. Vous pouvez y accéder ici.

L’Association touristique autochtone du Canada (ATAC) dispose d’une excellente liste de réponses et de ressources. Vous pouvez y accéder ici.

L’Association de l’industrie touristique du Canada (AITC) dispose d’une excellente liste de réponses et de ressources. Vous pouvez y accéder ici.

Vous pourriez également bénéficier de l’aide de votre agence de développement régional. Pour en savoir plus, cliquez ici.

FAQ pour les employés

Le governement fédéral a développé un outil pour vous aider à trouver les prestations qui correspondent le mieux à votre situation. Veuillez cliquer ici pour y accéder.

À partir du 27 septembre 2020, des changements temporaires sont apportés au régime d’assurance-emploi pour vous aider à obtenir des prestations de l’assurance-emploi. Ces changements seront en vigueur pour 1 an. Consultez cette page pour trouver le type de prestations qui s’applique à votre situation.

Vous pourriez être admissible au programme de Travail partagé. Si vous répondez oui aux trois questions suivantes, découvrez comment faire une demande ici.

  1. Êtes-vous un employé permanent, à temps plein ou à temps partiel, nécessaire pour assurer les fonctions quotidiennes de l’entreprise (« personnel de base »)?
  2. Êtes-vous admissible à l’assurance-emploi?
  3. Acceptez-vous de réduire vos heures normales de travail selon le même pourcentage et de partager le travail disponible?

Vous pourriez aussi être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE). Cela fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi.

Vous pourriez avoir droit aux prestations de l’assurance-emploi. Cliquez ici pour en savoir plus.

Vous pourriez aussi être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE). Cela fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi.

Vous pourriez avoir droit aux prestations de l’assurance-emploi. Cliquez ici pour en savoir plus.

Vous pourriez aussi être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE). Cela fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi.

Vérifiez auprès de votre employeur si vous êtes couvert par une politique de congé de maladie. Si ce n’est pas le cas, vous avez probablement droit à la Prestation canadienne de maladie pour la relance économique (PCMRE). Cliquez ici pour en savoir plus.

Vérifiez auprès de votre employeur si vous êtes couvert par une politique de congé familial. Si ce n’est pas le cas, vous avez probablement droit à la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA). Cliquez ici pour en savoir plus.

Vérifiez auprès de votre employeur si vous êtes couvert par une politique de congé familial. Si ce n’est pas le cas, vous avez probablement droit à la Prestation canadienne de la relance économique pour proches aidants (PCREPA). Cliquez ici pour en savoir plus.

Vous pourriez être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE). Cela fournit une aide financière aux salariés et aux travailleurs indépendants canadiens qui sont directement touchés par la COVID-19 et qui n’ont pas droit aux prestations d’assurance-emploi.

Les travailleurs qui quittent volontairement leur emploi ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi (AE).

Vous pourriez être admissible à la Prestation canadienne de la relance économique (PCRE) s’il y avait des motifs raisonnables de quitter. Cliquez ici pour en savoir plus.

Nous offrons des modules de formation en ligne par le biais de notre système de gestion de l’apprentissage en tourisme Emerit. Voyez la liste des cours disponibles ici.

En vertu du code, les employés ont 3 droits fondamentaux :

  • le droit de savoir;
  • le droit de participer; et
  • le droit de refuser un travail dangereux.

Voyez tous les détails ici.

FAQ en matière de santé mentale

Les perturbations soudaines et sans précédent entraînées par cette pandémie font que beaucoup d’entre nous se sentent anxieux, inquiets et même effrayés. Nous encourageons tout le monde à demander de l’aide si nécessaire. Vous trouverez ci-dessous une liste de ressources nationales qui peuvent vous aider à gérer le stress ou à demander une aide supplémentaire :