Résultat essentiel : le secteur du tourisme a des emplois à pourvoir

Depuis 2015, Tourisme RH Canada a élaboré et publié trois rapports sur la demande prévue d’emplois en tourisme et sur la capacité de la main-d’œuvre canadienne à les pourvoir. Au cours de ces trois années, le tourisme au Canada a prospéré. Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 9 % de 2014 à 2015; et en 2017, le Canada a accueilli un nombre record de 20,8 millions de visiteurs internationaux. Le legs du 150e anniversaire du Canada et de l’Année du tourisme Canada-Chine 2018 promet de mener à une croissance continue.


Cette demande crée de nouveaux emplois qui doivent être pourvus par des travailleurs. Nos rapports quantifient l’incidence des tendances démographiques et économiques à long terme sur la demande de travailleurs en tourisme.

Le premier rapport, intitulé Résultat essentiel : les problèmes de main-d’œuvre menacent la croissance du tourisme, montre que les dépenses en produits et services touristiques au Canada pourraient passer de 167 milliards de dollars en 2010 à plus de 287 milliards de dollars en 2035. Ces dépenses entraîneront une hausse de 41 % de la demande de main-d’œuvre, qui passera de 1,6 million d’emplois en 2010 à 2,29 millions d’emplois en 2035. Mais avec une croissance prévue de l’offre de main-d’œuvre de seulement 25 % pour cette même période, 240 000 emplois demeureraient vacants, ce qui restreindrait la croissance et aurait une incidence sur le service dans un secteur concurrentiel à l’échelle mondiale.

À titre de suivi, une enquête sur les perceptions des Canadiens à l’égard de l’emploi dans le secteur du tourisme a été menée au printemps 2016. Le rapport connexe, intitulé Résultat essentiel : Le tourisme, un secteur de choix pour l’emploi, analyse les expériences et les compétences acquises par ceux qui ont travaillé dans le secteur et examine les points de vue des Canadiens sur les stratégies visant à pourvoir ces 240 000 emplois.

Le plus récent rapport, intitulé Résultat essentiel : combler le manque de main-d’œuvre, quantifie l’effet de stratégies qui pourraient avoir une incidence sur la pénurie de 240 000 emplois. Ces mesures comprennent l’augmentation du nombre d’immigrants au Canada, l’augmentation de l’attrait du travail dans le tourisme et l’hôtellerie, et la mise en œuvre de programmes de formation en littératie et compétences essentielles en milieu de travail.

Les rapports complets et les résumés nationaux sont accessibles par le biais de notre site Web emerit.ca.

Procurez-vous les rapports

Résultat essentiel : les problèmes de main-d’œuvre menacent la croissance du tourisme (juin 2016)

Résultat essentiel : le tourisme, un secteur de choix pour l’emploi (juin 2017)

Résultat essentiel : combler le manque de main-d’œuvre (mars 2018)

Résumés nationaux (offerts gratuitement)

Résultat essentiel : les problèmes de main-d’œuvre menacent la croissance du tourisme

Résultat essentiel : combler le manque de main-d’œuvre