Month: décembre 2018

La croissance récente de l’activité touristique au Canada a incité divers intervenants, y compris le gouvernement, à s’intéresser de nouveau au secteur. En dépit de cette attention renouvelée, les entreprises touristiques continuent d’éprouver divers problèmes qui doivent être traités.

Pour examiner ces problèmes, RH Tourisme Canada et le Conference Board du Canada lancent un sondage sur les perspectives touristiques et les problèmes de main-d’œuvre. Le sondage fait partie d’une étude sur la main-d’œuvre touristique. L’étude soulignera les problèmes les plus importants auxquels sont confrontées les entreprises touristiques présentement ainsi que les défis qu’elles devront affronter à l’avenir. L’étude permettra également de quantifier l’impact des problèmes de main-d’œuvre sur le secteur.

Votre participation au sondage sur les perspectives touristiques et les problèmes de main-d’œuvre est importante, car elle nous permettra de mettre en évidence les problèmes qui affectent votre compétitivité et qui sont la cause de la sous-performance du secteur par rapport à son potentiel.

Nous invitons les entreprises du tourisme à participer au sondage sur les perspectives touristiques et les problèmes de main-d’œuvre. Le sondage ne dure qu’environ dix minutes.

Cliquez sur ce lien pour commencer le sondage.

(non désaisonnalisé)

En novembre 2018, le taux de chômage1 dans le secteur du tourisme était de 4,5 %, soit 0,6 % de moins que le taux signalé en novembre 2017 et supérieur à celui du mois précédent (octobre 2018), où le taux de chômage était de 4,3 %.

À 4,5 %, le taux de chômage du tourisme était bien inférieur au taux de chômage non désaisonnalisé du Canada, qui s’établissait à 5,2 %.

Tous les groupes de l’industrie du tourisme ont signalé des taux de chômage inférieurs à ceux du même mois de l’année dernière (Tableau 1).

À l’échelle provinciale, les taux de chômage du tourisme ont varié de 1,7 % en Alberta à 16,1 % à l’Île-du-Prince-Édouard.

Les taux de chômage saisonniers non ajustés pour le tourisme dans chaque province, à l’exception de Terre-Neuve-et-Labrador, de l’Île-du-Prince-Édouard, et du Québec, étaient inférieurs aux taux déclarés pour l’économie de la province (Graphique 1).

L’emploi lié au tourisme représentait 11,2 % de la population active totale du Canada en novembre.

Tableau 1 – Taux de chômage – Groupes de l’industrie du tourisme – Novembre 2017/2018
Groupes de l’industrie du tourisme2 Taux de chômage –
novembre 2017
Taux de chômage –
novembre 2018
Tourisme 5,2 % 4,5 %
Hébergement 8,3 % 7,9 %
Restauration 5,4 % 5,0 %
Loisirs et divertissements 5,9 % 4,6 %
Transport 2,0 % 1,9 %
Services de voyage 4,1 % 2,6 %


Graphique 1 – Secteur du tourisme et main-d’oeuvre totale – taux de chômage par province (non désaisonnalisé)

1 Pour déterminer le taux de chômage, la classification d’industries (SCIAN) sont basées sur l’emploi le plus récent qui a eu lieu dans la dernière année, et sont auto-identifiés par l’intimé. Les chômeurs sont ceux qui, au cours de la période de référence, étaient disponibles pour travailler mais étaient : mise à pied temporaire; étaient sans travail; ou devraient commencer un nouvel emploi dans les quatre prochaines semaines.

2 Tel que défini par le compte satellite du tourisme. Les industries du SCIAN, inclus dans le secteur du tourisme sont ceux qui cesserait d’exister or de fonctionner à un niveau d’activité sensiblement réduit comme une conséquence directe de l’absence de tourisme. Source: Enquête sur la population active de Statistique Canada, totalisations personnalisées. Basé sur des données pour la semaine se terminant le 10 novembre 2018.